Parution – Tony Garnier, l’invention de la villa moderne, dossier coordonné par P. Gras, pour la revue AMC

Pierre Gras (coord.), 2021, « Tony Garnier, l’invention de la villa moderne », AMC , n°294-mars 2021, pp. 65-73

Ce dossier « Référence » a été rédigé par une équipe de chercheurs de l’Association de préfiguration de l’Institut Tony Garnier : Pierre Gras (coordination), avec Laurent Baridon, Fatima Zahra Boughanem, Marion Falaise, Chloé Lendroit et Gilbert Richaud ainsi qu’Anne-Sophie Clémençon et Martine Tallet (iconographie) .

« Les cinq villas conçues par Tony Garnier à Lyon et dans ses environs entre 1910 et 1934 restent méconnues, alors même qu’à l’occasion des 150 ans de la naissance de l’architecte était célébrée son œuvre, audacieuse et humaniste, en avance sur le mouvement moderne. La nature est omniprésente dans ces projets, à l’architecture sobre et au décor épuré. La «valeur travail» est prégnante dans les trois villas du quartier Saint-Rambert. Sa propre maison n’offre pas moins de trois ateliers, témoignage de la relation essentielle qu’il instaure entre la fonction d’habiter et celle de travailler. Emblématiques de ses préoccupations hygiénistes mais aussi reflet de sa culture ancienne et moderne, ces villas renouvellent la typologie de la domus pour répondre aux besoins et au mode de vie modernes. Tels les prototypes des habitations d’Une cité industrielle, elles constituent l’une des premières tentatives d’une esthétique caractéristique du béton et expriment un puissant imaginaire architectural et urbain. »

Extrait


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.